Coopération sino-camerounaise : Un séminaire offert à des diplomates camerounais par la Chine pour partager sa vision et sa riche expérience en direction des pays en voie de développement

Dans le cadre de la coopération sino-camerounaise, six (06) diplomates camerounais ont pris part à un séminaire de trois (3) semaines, du 24 avril au 14 mai 2018, réservé aux pays en voie de développement.

Ledit séminaire s’inscrit dans le cadre des formations qu’offre le Gouvernement chinois à ses partenaires notamment les pays africains. Il était financé par le Ministère du Commerce chinois et organisé par l’Université RENMIN de Beijing. Le but était d’approfondir la compréhension de la politique d’ouverture de la Chine et de partager l’expérience diplomatique sur certaines questions.

Plus d’une quinzaine de pays était représentée à cette session. Il s’agit notamment de l’Afghanistan, de l’Afrique du Sud, de la Bosnie-Herzégovine, de la Colombie, de l’Egypte, de l’Ethiopie, de la Géorgie, du Ghana, de l’Irak, du Kurdistan, du Laos, du Liban, de l’Ouzbékistan, de la Sierra Leone, du Sri Lanka, du Sud-Soudan, et du Cameroun.

Le programme prévoyait pour l’essentiel des enseignements et des visites sur des sites touristiques et historiques de la Chine.

Au sujet des enseignements, les professeurs ont dispensé des cours interactifs et participatifs axés autour de quatre thématiques, à savoir une présentation générale de la Chine et de sa politique étrangère ; le regard de la Chine sur l’Aide humanitaire de l’Union Européenne en faveur des pays en voie de développement; le modèle d’assistance de la Chine; les relations de la Chine avec les pays en voie de développement et l’ensemble de la Communauté internationale.

Ces sessions ont permis, entre autres, de faire le constat de la présence grandissante de la Chine en Afrique à travers les différents projets d’infrastructures, des formations, d’apprentissage de la langue chinoise, etc. La coopération économique était également au menu de certains cours. Cette coopération économique entre l’Afrique et la Chine s’est opérée à trois niveaux :
- de 1949 à 1979, avec l’agenda politique pour la construction des relations diplomatiques ;
- de 1979 au milieu des années 90, l’agenda prévoyait de forger la coopération économique et de promouvoir les contrats de services, l’investissement et le commerce ;
- de 1990 à 2018 ; l’introduction de la stratégie « Going Out » en 1996 à travers les marchés nationaux et internationaux et les ressources pour stimuler la croissance.

Le séjour a également permis de découvrir le riche patrimoine culturel chinois au travers de visites qui ont conduit les séminaristes sur divers sites touristiques et historiques à Beijing et dans la province de Guangxi, qui est une province autonome du sud de la Chine, qui borde le Viet-nam. Cette zone est connue pour ses rivières, ses grottes et ses montagnes.

Pin It