Les causes profondes de la migration clandestine au centre d'une réunion thématique à Paris, à laquelle prend part le Cameroun du 23 au 24 octobre 2018 dans le Cadre du Processus de Rabat

Sous la coprésidence de la France et du Sénégal, le CAMEROUN participe, du 23 au 24 octobre 2018 à Paris dans le Cadre du Processus de Rabat, à la réunion thématique sur les causes profondes de la migration clandestine. L'objectif général de la réunion est de parvenir à une compréhension commune des causes profondes de la migration irrégulière dans la région du Processus de Rabat, afin de faciliter l’élaboration de politiques adaptées et capables de répondre aux facteurs structurels identifiés.
Comme objectifs spécifiques, il s'agit :
-Effectuer une analyse commune du concept des causes profondes sous toutes ses formes afin de dévoiler la complexité des causes profondes (existe-il une hiérarchie entre causes profondes ? existe-t-il un enchevêtrement ?)
-Déconstruire et resituer le débat sur les causes profondes, en s’appuyant sur des nouvelles pistes de réflexion fournies par la réunion et l’étude ;
-Formuler des recommandations à l’attention de différentes parties prenantes, tels que les décideurs politiques ou les gestionnaires de projets et programmes portant sur les causes profondes ;
-Renforcer le lien entre la recherche et l’élaboration des politiques basées sur des données.
En guise de résultats attendus, l'on note :
-Une série de recommandations (non-contraignantes) qui aura pour but de faciliter l’élaboration de politiques adaptées et capables de répondre aux causes profondes identifiées, tout en étant conformes aux programmes nationaux de développement ;
-Une série de recommandations (non-contraignantes) qui aura pour but d’améliorer la prise en compte des questions relatives aux causes profondes dans l’élaboration des politiques et d’encourager leur intégration plus systématique dans les stratégies et programmes nationaux de développement ;
-Une série de recommandations (non-contraignantes) qui aura pour but de guider les gestionnaires de projets dans la mise en œuvre des actions relatives aux causes profondes ;
-Une analyse qui informera sur les discussions menées au niveau régional dans le cadre de La Valette (un des sous-objectifs du domaine 1 du PACV consiste à « effectuer une analyse commune UE-Afrique des causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées …») et au niveau continental, dans le cadre du Partenariat stratégique Afrique-UE.

Pin It