VISITE DE L’HONORABLE BALDWIN, MINISTRE D’ETAT BRITANNIQUE POUR L’AFRIQUE AU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU COMMONWEALTH OFFICE, ET MINISTRE D’ETAT AU DEPARTEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL

Le mardi 13 février 2018  à 09h30 le Ministre des Relations Extérieures chargé des Relations avec le Commonwealth (MINDELCOM), S.E. DION NGUTE, a reçu en audience l’Honorable Harriet BALWIN MP, Ministre d’Etat Britannique pour l’Afrique au Ministère des Affaires Etrangères et du Commonwealth Office, et Ministre d’Etat au Département pour le Développement International, qu’accompagnait le Haut-Commissaire de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord (GB) au Cameroun.

Au cours de cette rencontre, les relations qui unissent les deux pays ont été évaluées ainsi que discutés les voies et moyens de les faire fructifier davantage. Ainsi, le soutien de la GB en matière de sécurité et les liens commerciaux qui existent entre les deux pays sont appréciables. Aux propos du MINDELCOM qui a évoqué la Crise anglophone ainsi que les mesures mises sur pied par le Président de la République pour la résorber, la Diplomate de haut rang a exprimé ses condoléances pour les tueries et enlèvements perpétrés et exprimé ses appréciations au Gouvernement camerounais pour l’accueil réservé aux réfugiés dans les régions de crise et notamment au Nord où sévit Boko-Haram. A ce sujet, elle a fait part de la volonté de son pays d’augmenter son engagement dans la lutte anti-terroriste notamment par le biais de la Force mise sur pied au Sahel ou par le biais du soutien apporté au Nigéria. Au nombre des priorités de son pays également, la sauvegarde des accords commerciaux signés par la GB avant le Brexit. Parlant toujours de commerce, elle a jugé qu’il était dense mais avait du potentiel pour se développer davantage. Sur un tout autre point, le Ministre a fait savoir que contrairement au secteur privé qui était bien organisé au Cameroun, le secteur public, qui souffrait d’un manque de capacité à interagir avec le secteur privé, avait besoin d’un soutien de la GB pour lui apporter son expertise. A été également soulevé, pour s’en féliciter, le rôle du Cameroun dans la lutte contre le braconnage (notamment le trafic de l’ivoire). Les sommets à venir qu’abritera la Grande-Bretagne et notamment celui du Commonwealth en novembre de cette année, permettront de revenir sur tous ces sujets.