Obtention de Visas

Les visas sont accordés par la mission diplomatique ou le poste consulaire compétent, dans un délai maximum de quarante-huit (48) heures, à compter de la date du dépôt de la demande. 

Toutefois, les étrangers venant des pays où le Cameroun n’est pas représenté par un poste diplomatique ou consulaire peuvent, à titre exceptionnel, obtenir un visa auprès du poste de police frontalier ou d’immigration de leur lieu de débarquement. 

En cas de refus du visa, notification en est faite au demandeur, dans les 24 heures qui suivent le dépôt de la demande, par le service compétent qui en informe la Direction de la Police des Frontières.

 

  1. I.Le visa de transit

Le visa de transit peut être accordé à l’étranger en transit. Sa validité ne peut excéder cinq (5) jours, avec plusieurs entrées et sorties. La délivrance d’un visa de transit est subordonnée à la production :

 

  • d’un passeport ou de tout autre titre de voyage ayant une validité de 6 mois au moins ;
  • d’un billet d’avion valable jusqu’à la destination finale ou de tout autre justificatif de continuation du voyage ;
  • d’un visa ou d’une autorisation d’entrée dans le pays de destination finale, le cas échéant ;
  • des certificats internationaux de vaccination requis.

 

  1. I.Le visa tourisme

Le visa de tourisme, valable pour une ou plusieurs entrées et sorties, peut être accordé au visiteur temporaire qui se déplace pour un motif touristique, soit à titre individuel, soit dans le cadre d’un voyage organisé ou d’un voyage à forfait. 

Sa validité ne peut excéder trente (30) jours. La délivrance d’un visa de tourisme individuel ou collectif, est subordonnée à la production, selon le cas, des pièces suivantes :

 

  • d’un passeport ou de tout autre titre de voyage ayant une validité de 6 mois au moins ;
  • d’un billet d’avion ou d’un titre de transport circulaire aller et retour ou le cas échéant,
  • d’un carnet de passage en douane ;
  • des certificats internationaux de vaccination requis ;
  • des justificatifs de l’objet de la visite, ainsi que des conditions et des moyens de subsistance suffisants, pour la durée du séjour ;
  • d’un certificat d’hébergement délivré par la personne qui s’engage à héberger le visiteur, revêtu du visa du maire territorialement compétent ou d’une invitation à une manifestation organisée sur le territoire national ou encore d’une réservation ferme d’hôtel, pour la durée envisagée du séjour ;
  • d’un ordre de mission, pour les missions officielles. Soit par le touriste, soit par l’organisateur du voyage pour le compte du touriste.

 

  1. I.Le visa temporaire

Le visa temporaire, valable pour une ou plusieurs entrées et sorties, peut être accordé à l’étranger dont la durée de séjour au Cameroun, n’excède pas trois (03) mois. 
La délivrance d’un visa temporaire, est subordonnée à la production, selon le cas, des pièces suivantes :

 

  • d’un passeport ou de tout autre titre de voyage ayant une validité de 6 mois au moins ;
  • d’un billet d’avion ou d’un titre de transport circulaire aller et retour ou le cas échéant,
  • d’un carnet de passage en douane ;
  • des certificats internationaux de vaccination requis ;
  • des justificatifs de l’objet de la visite, ainsi que des conditions et des moyens de subsistance suffisants, pour la durée du séjour ;
  • d’un certificat d’hébergement délivré par la personne qui s’engage à héberger le visiteur, revêtu du visa du maire territorialement compétent ou d’une invitation à une manifestation organisée sur le territoire national ou encore d’une réservation ferme d’hôtel, pour la durée envisagée du séjour ;
  • d’un ordre de mission, pour les missions officielles.

  

  1. I.Le visa long séjour

Le visa long séjour, valable pour une ou plusieurs entrées et sorties, peut être accordé à l’étranger dont la durée envisagée du séjour au Cameroun, excède trois (03) mois. 

Toutefois, sa validité ne peut excéder six (06) mois. L’obtention d’un visa long séjour est subordonnée à la production, selon le cas :

  • d’un passeport ayant une validité de 6 mois au moins ;
  • d’un billet d’avion ou de tout autre titre de transport valable jusqu’au Cameroun ;
  • des certificats internationaux de vaccination requis ;
  • de la garantie de rapatriement ;
  • d’un contrat de travail dûment visé par le ministre du travail pour l'étrangers désireux d’exercer une activité salariale au Cameroun ;
  • d’une autorisation d’exercer une profession libérale ou de promouvoir une activité agricole, pastorale, industrielle, commerciale, artistique ou autre, délivrée par les autorités compétentes, lorsqu’une telle autorisation est requise ;
  • d’un acte justifiant le lien conjugal, pour le conjoint, ou parental pour les enfants mineurs ;
  • d’un certificat d’inscription ou de réinscription délivré par le responsable de l’établissement, pour les étudiants ;
  • d’un acte de mise en stage, pour les stagiaires.