Vous êtes ici :

Coopération Cameroun-Japon : Préparation du Sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la 6ème conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) (12/08/2016)

SYL 0349web2Le Ministre des Relations extérieures, S.E. MBELLE MBELLA a accordé une audience à SEM KUNIO OKAMURA, Ambassadeur du japon au Cameroun le vendredi 12 aout 2016. Les échanges auront portées sur les préparatifs du sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la 6ème Conférence de TOKYO sur le développement de l’Afrique (TICAD VI) prévu le 27 et 28 août 2016 à Nairobi au Kenya.

Il est important de rappeler que le Cameroun a abrité du 03 au 05 mai 2014, la première réunion Ministérielle de suivi de la TICAD V au cours de laquelle il a été adopté la matrice de mise en œuvre du Plan d’action de Yokohama.
Cette échange a par ailleurs permit, de revisiter La coopération riche et diversifiée entre le Cameroun et le Japon.


Sur le plan économique et technique, le Japon est le 3ème partenaire commercial du Cameroun après la Chine et la Corée du Sud dans la région de l’Asie du Sud-est. Parmi Les projets initiés et achevés ou en cours de réalisation par le japon au Cameroun depuis 2012, on peut citer :
-La route Bamenda-Inugu, facilitant le transport routier transfrontalier Cameroun-Nigeria, cofinancée avec la BAD d’un montant de 23 milliards de FCFA ;
-Les 4ème et 5ème phases de construction des écoles primaires représentant 10 écoles (132 salles de classe et 10 blocs latrines) dans les régions de l’Est et de l’Adamaoua
-La signature le 26 février 2015 d’un accord de don relatif à la construction et l’équipement de 10 salles de classes au bénéfice de la commune de Nkambe, région du Nord-Ouest et d’une ONG, « Action jeune dans le Centre », pour un montant de 87 millions de F CFA.
-La construction de 250 forages dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord
-Le projet de gestion durable des ressources forestières d’un montant de 2 milliards de FCFA ;
-Le projet de renforcement du réseau de transport et de distribution de l’énergie électrique au Cameroun (Ligne Mbalmayo-Ebolowa et extension du réseau dans huit régions du Cameroun) d’un montant d’environs 17 milliards de FCFA.
-La construction par le groupe japonais TOKOSHUKAI d’un centre d’hémodialyse au Centre Hospitalier et Universitaire de Yaoundé inauguré en septembre 2012.

 

Sur le plan sécuritaire et humanitaire
Le japon soutien activement l’action du Cameroun dans le maintien de la paix et la sécurité en Afrique Centrale. C’est ainsi que les autorités japonaises ont octroyé à notre pays le 10 février 2015, une aide de 17,3 millions de dollars pour soutenir les efforts du Gouvernement dans la gestion des réfugiés provenant du Nigéria et de RCA. Le 28 juin 2016, l’Ambassadeur du Japon au Cameroun a remis au ministre de l’éducation de base un don de 12000 paires de chaussures, en faveur des enfants déplacés de l’Extrême-Nord.